top of page

On Passe la Seconde : Oubliez la Motivation pour Cultiver l’Enthousiasme

Dernière mise à jour : 13 avr.

Dans notre série en cours « La joie au travail », nous nous plongeons dans l'enthousiasme, un état transformateur qui transcende la motivation, redéfinissant notre engagement dans le travail. Contrairement à la motivation, qui nous pousse à réussir, l’enthousiasme est un état exalté de créativité et d’énergie qui nous permet de transcender le stress, les contraintes de temps et les limites organisationnelles, permettant ainsi la manifestation sans effort des résultats.


Pensez à l'attention sans précédent des artistes et des génies, ou à l'excitation pure des enfants un matin de vacances. Cette énergie et cette joie intenses sont l’essence de l’enthousiasme. Rappelez-vous l'exaltation de vous lancer dans une nouvelle entreprise ou le premier jour dans l'emploi de vos rêves. Ce sentiment, où le travail transcende ses frontières traditionnelles, est le pouvoir de l'enthousiasme en action.


Après la paix et le plaisir, l'enthousiasme introduit l'action dans notre voyage vers la « joie au travail ». Certes, le travail n'est pas uniquement une question de détente ou d'humour, mais même les tâches les plus banales peuvent être empreintes de joie si elles sont abordées avec enthousiasme. Cet état, complété au mieux par la paix, permet des périodes d'exaltation et de repos, équilibrant à merveille nos vies professionnelles.


Inviter l'enthousiasme sur le lieu de travail

Pour cultiver l’enthousiasme, commencez par la paix et le plaisir. Ajoutez les éléments essentiels de motivation comme le sentiment d’appartenance, l’autonomie et un feedback efficace pour créer un terrain fertile. Fort de deux décennies de travail avec des étudiants, j'ai découvert qu'un mélange de petits projets, d'équipes bien choisies, de défis, d'autonomie, de retours bienveillants et de créativité est la recette pour susciter l'enthousiasme.


Redéfinir la gestion pour un lieu de travail joyeux

À ce stade, on peut se demander si parvenir à la paix, au plaisir et à l’enthousiasme au travail est une utopie, surtout alors que de nombreuses organisations ont encore du mal à maîtriser les bases. Pourtant, ce n’est pas seulement un rêve : c’est un plan stratégique. Et le secret réside dans la redéfinition du rôle du management. À mesure que nous améliorons la productivité sur le lieu de travail grâce à la joie, les tâches traditionnelles de gestion peuvent évoluer de la supervision et de la discipline à la facilitation d'une culture de la joie.


Dans un environnement où la paix et le plaisir sont prioritaires, la motivation peut atteindre de nouveaux sommets, atteignant le domaine de l’enthousiasme. Ce changement donne à la direction le temps de passer de la supervision des tâches à la promotion active de la « joie au travail ». Au lieu de se concentrer sur les réunions et les rapports, le rôle de la direction s'étend à l'organisation de projets de groupe, de défis et d'activités créatives qui susciteront l'enthousiasme.


En résumé, l’enthousiasme n’est pas seulement un état d’être ; c'est une force dynamique qui, lorsqu'elle est exploitée, peut transformer notre travail et notre vie. En intégrant l’enthousiasme dans nos pratiques quotidiennes, soutenu par des stratégies de gestion innovantes, nous pouvons débloquer des niveaux sans précédent de joie et de productivité au travail.


Alors que nous continuons à explorer les huit dimensions de la « joie au travail », rappelez-vous que favoriser une culture de travail riche en paix, en plaisir et en enthousiasme n'est pas seulement un objectif noble, c'est une stratégie pratique pour améliorer la productivité et la réalisation de soi. Restez à l'écoute pour notre prochain article, dans lequel nous explorerons la bienveillance et la gratitude, deux facteurs essentiels à un environnement de travail joyeux.



3 vues0 commentaire

Comments


bottom of page